Après la crise, le Burkina explore les perspectives pour relancer son économie

Ouagadougou a abrité lundi et mardi, un colloque international sur la contribution du secteur privé pour la relance économique du Burkina Faso.

Près de 200 participants ont réfléchi autour du thème : « La contribution des acteurs du privé pour la relance économique dans le cadre du PNDES : enjeux et mécanismes d’un partenariat gagnant-gagnant ».

Les acteurs gouvernementaux et du secteur privé ainsi que les experts nationaux et internationaux sont à Ouagadougou ont donc exploré les différentes perspectives de relance économique post-crise.

Selon les organisateurs, il s’agit pour les participants de développer les nouvelles stratégies de financement du développement qui vont reposer essentiellement sur les partenariats publics privés.

Un moyen d’accompagner le nouveau référentiel de développement au Burkina qu’est le Plan national de Développement économique et social (PNDES), dont le financement est estimé à un peu plus de 15.000 milliards FCFA.

Quatre pays ont participé à ce colloque dont la Côte d’ivoire représentée par sa ministre du Plan venue partager l’expérience ivoirienne de la relance économique après une décennie de crise.

PARTAGER