Avis de recrutement pour le compte du Centre national de Coordination du Mécanisme d’Alerte précoce et de Réponse aux Risques sécuritaires

La Task-force pour la mise en place du Centre national de Coordination du Mécanisme d’Alerte précoce et de Réponse aux Risques sécuritaires lance un appel à candidatures pour pourvoir aux emplois suivants :

– Un(e)analyste de situation, expert(e) en gouvernance et droits de l’homme ;

– Un(e) analyste de situation, expert(e) en crimes et criminalité) ;

– Un(e) analyste de situation, expert(e) en sécurité ;

– Un(e) analyste de situation, expert(e) en santé ;

– Un(e) analyste de situation, expert(e) en environnement ;

– Un(e) responsable des technologies de l’information et de la communication ;

– Un(e) agent comptable ;

– Un(e) Secrétaire de Direction ;

– Un(e) chauffeur mécanicien.

Les Termes de références peuvent être consultés sur le site du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile : www.securite.gouv.ml, du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants : www.fama.ml, et celui du Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale : www.diplomatie.ml.

Les candidats autorisés à postuler aux divers postes doivent être des agents de la fonction publique malienne en activité (civils, militaires ou paramilitaires), étant au moins à cinq (5) ans de la retraite.

Les dossiers de candidature doivent comporter les pièces suivantes :

. Une demande timbrée à 200 F CFA ;

. Un Curriculum Vitae ;

. Une lettre de motivation de deux (2) pages maximum datée et signée, adressée au

Président de la Task-force pour la mise en place du mécanisme national d’alerte précoce  et de réponse aux risques sécuritaires.

Les dossiers de candidature sont exclusivement envoyés à l’adresse électronique suivante : nccrmmalivacancies@gmail.com au plus tard le 21 juillet 2017, à 16 heures TU, la date de réception du mail faisant foi.

Le mail de transmission devra indiquer clairement en objet l’intitulé du poste.

Seuls les candidats présélectionnés seront contactés pour les épreuves orales. Aucune suite n’est donnée à un dossier non retenu.

Source: L’ESSOR

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here