[Mise à jour] Mali : au moins trois civils tués dans l’attaque du campement Kangaba

Des hommes armés ont attaqué, dimanche après-midi, un campement touristique à la périphérie de la capitale malienne. Selon un bilan provisoire, sept personnes ont été tuées dont trois civils, trois assaillants et un militaire malien. L’un des suspects, blessé, est assurément dans la nature.

« Nous avons été alerté vers 16h comme quoi il y a des coups de feu. Immédiatement, les forces de sécurité » se sont déployées, ont bouclé le secteur et les « assaillants retranchés » derrière les collines », a expliqué le ministre malien de la sécurité, Salif Traoré.

L’attaque a ciblé le campement Kangaba situé au flanc des collines à la périphérie de Bamako. « Au départ, nous pensions que c’était des bandits, mais nous connaissons le mode d’action des bandits. Ils ne tiennent pas le terrain. Nous pensons donc à une attaque terroriste », poursuit M. Traore.

Selon des témoins, l’un des assaillants est arrivé à moto commençant à tirer sur la foule avant d’être rejoint par « deux ou trois autres à bord d’un véhicule. »

Peu avant 22h,  l’opération de ratissage continuait encore pour mettre la main sur les assaillants dont on ignore jusque-là le nombre exact. Alors que les échanges de tirs se poursuivent, les forces maliennes parviennent à libérer au moins « 32 clients dont quatorze Maliens, treize Français et deux Espagnoles. »

Selon les autorités maliennes, au moins deux civils dont une franco-gabonaise ont été tués, deux autres blessés dont un élément des forces de sécurité. Un poste de commandement a été constitué pour une meilleure gestion de la situation, selon l’armée.

Intervenant sur la télévision nationale, le ministre de la sécurité a assuré que deux terroristes ont également été neutralisés pendant le ratissage. L’un des assaillants, blessé, a « pu s’échapper laissant un pistolet mitrailleur, six chargeurs et des bouteilles contenant des substances explosives. »

Il y a une semaine, l’ambassade des Etats-Unis au Mali avertissait ses ressortissants sur de probables attaques terroristes contre des missions diplomatiques à Bamako. L’alerte conseillait d’éviter les lieux peu sécurisés ou de se rendre carrément au Mali.

Aboubacar Dicko
PARTAGER

1 COMMENTAIRE

  1. Desolèe pour ces notices terrible. j’ai connu le Mali, des annèes dernier, un pays de paix et tollerance, un people cordiale et gentile…maintenant le mal a cassè tout… Je souhaite au Mali et les Maliennes que tout retourn normale et tranquille Mon coeur c’est avec vous Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here