Mali : Opération en cours pour déloger les terroristes de l’ancien camp de la MINUSMA à Tombouctou

Une attaque à la voiture piégée a visé un camp de la police des Nations Unies à Tombouctou, ce vendredi 5 février aux environs de 6h30. L’hôtel Palmeraie servait de base à la police de l’ONU (UNPOL).

Contacté par Sahelien.com, un porte-parole de mission onusienne au Mali (MINUSMA), a indiqué que le camp ciblé était en cours de déménagement. « Le camp était pratiquement vide depuis quelques jours, mais quelques policiers étaient encore sur place pour garder le reste de l’équipement », a-t-il affirmé.

Le bilan provisoire du côté des casques bleus fait état d’un blessé léger. Une source sécuritaire malienne jointe par le correspondant de Sahelien.com à Tombouctou affirme qu’un soldat malien a été tué, quatre autres blessés ainsi que deux civils blessés au pied. Des tirs retentissent encore autour du camp signale notre correspondant sur place.

Un nombre indéterminé d’assaillants est encore retranché dans le camp, selon une source onusienne. Une opération conjointe des Forces armées et de la MINUSMA est en cours pour les déloger.

« La MINUSMA a déclenché les patrouilles, remonté le niveau d’alerte et a fait décoller des hélicoptères autour de Tombouctou », a précisé le porte-parole de la mission onusienne.

PARTAGER