Niger : Les commerçants manifestent contre le groupe Bolloré à Niamey

Les commerçants de Niamey ont protesté hier lundi 8 août, contre la mise en concession des magasins sous douanes au groupe Bolloré Africa Logistics.

Le mot d’ordre de « Marché fermé » lancé par les syndicats des commerçants et des agents de transit a été observé dans les trois importants marchés de la capitale notamment le marché central, « nouveau marché » et « Wadata ».

Selon le secrétaire général du Syndicat des commerçants importateurs, exportateurs et grossistes du Niger (SCIEGN), Chaibou Tchombiano, cette action entre dans le cadre de la lutte pour le départ du groupe français Bolloré de ces magasins.

M. Tchombiano dénonce l’augmentation des frais de passage des marchandises aux magasins sous douanes.

Depuis le 18 juillet dernier, Niger Terminal, filiale du groupe Bolloré est le gestionnaire des magasins sous-douane de Niamey, à l’issue d’une convention signée avec le gouvernement nigérien.

Ces magasins ne sont donc plus sous l’autorité de la douane nigérienne, et les frais des marchandises ont été majorés.

Tout en restant ouverts au dialogue, les syndicats se disent engagés à étendre cette opération à l’intérieur du pays, en cas de non satisfaction.

PARTAGER