Burkina Faso : Les maires partent sur de nouvelles bases

Le 6è Congrès de l’Association des Municipalités du Burkina Faso (AMBF) s’est achevé le weekend dernier à Ouagadougou.

Cette rencontre des maires du Burkina a permis aux participants d’une part, de relire les textes de l’association pour l’adapter au nouveau contexte post-insurrectionnel et d’autre part, d’élire le nouveau bureau de l’AMBF pour les 5 prochaines années.

C’était aussi une occasion pour les 351 nouveaux édiles du Burkina d’accorder leur violon avec le gouvernement pour une meilleure compréhension du plan national de développement économique et social.

Un nouveau directoire de 48 membres présidé par le maire de Ouagadougou, Armand Pierre Roland Beouindé a été mis en place à l’issue des travaux.

« Nous allons redynamiser également les bureaux régionaux, mobiliser de nouvelles ressources pour venir en aide aux communes les plus reculées. Comme on l’a dit, c’est un congrès de renaissance donc le chantier est vaste », a indiqué M. Beouindé.

Aussitôt mis en place, le nouveau bureau de l’AMBF a été reçu par le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré qui les a félicités et exhortés au travail.

Le président burkinabè a, par ailleurs, promis d’accélérer pour faire du processus de transfert des compétences et des ressources de l’Etat aux collectivités locales, une réalité.

PARTAGER