Burkina Faso : mobilisation contre la hausse des prix du carburant

Le prix du litre a connu une augmentation de 12%

Des organisations de la société civile et des syndicats ont manifesté, ce jeudi 29 novembre, pour exiger la baisse des prix des hydrocarbures.

Le 8 novembre dernier, le gouvernement burkinabè a décidé d’une augmentation de 75 F CFA sur le prix du litre à la pompe de l’essence super et du gasoil.

C’est suite à l’annonce de cette décision que la marche de ce jour a été organisée pour exiger le retour aux anciens prix. La « marche de protestation contre la hausse du prix du carburant et la vie chère » a également eu lieu à Garango, au centre-est du pays, selon une source locale.

A Ouagadougou, une plateforme revendicative a été remise au ministre du commerce Harouna Kaboré. Les revendications portent entre autres sur « l’arrêt des atteintes aux libertés démocratiques et syndicales, le retrait de l’avant-projet de loi organique adopté par le Conseil des ministres qui prévoit de graves restrictions au droit de grève ».

Sahelien.com

PARTAGER