Deux roquettes sont tombées sur la ville de Gao

Deux roquettes ont été tirées sur la ville de Gao, lundi 14 avril. Elles sont tombées en centre-ville sans faire de dégâts.

Selon une source sécuritaire, les roquettes auraient été tirées de la commune Soni-Aliber, située à une dizaine de kilomètres de Gao.

Cette énième attaque aux obus inquiète et révolte les habitants. Ces derniers s’interrogent sur le rôle des différentes forces armées et de sécurités présentes. « On ne comprend pas que, malgré tous les militaires qui sont à Gao, on continue d’être réveillés par des tirs de roquettes », commente Yattara Mahamane Inane, conseiller à la mairie de Gao.

Gao continue de faire l’objet de ces tirs qui n’ont, depuis la déroute des islamistes du nord du pays en 2013, encore jamais fait de victimes.

PARTAGER