Dopage et chirurgie esthétiques, les Congolaises en raffolent mais pour quelles conséquences ?

En RDC, les femmes sont nombreuses et belles comme des fleurs. Les unes ont gardé leur beauté naturelle, tandis que les autres achètent la beauté au marché. Cette tendance à recourir à la beauté artificielle prend de l’ampleur. Certaines Congolaises n’hésitent pas à recourir au dopage esthétique ou à la chirurgie pour modifier la morphologie de leurs corps. On assiste ainsi à une perte d’identité, de personnalité et de valeurs de la femme africaine.

Lire la suite sur HabariRDC

*Cet sujet a été réalisé par habarirdc dans le cadre du projet Naila (Nouveaux acteurs de l’information en ligne en Afrique). Il s’agit d’un projet de CFI comprenant 11 médias africains dont Sahelien.com.

PARTAGER