Emmanuel Macron à Gao : « Mon souhait est de construire notre action dans le plein respect des accords d’Alger »

Le président français nouvellement élu, Emmanuel Macron, a rendu visite, ce vendredi 19 mai aux forces françaises de l’opération Barkhane à Gao au nord du Mali. Il a été accueilli par son homologue malien Ibrahim Boubacar Keïta à la base militaire de Gao. Le président français a, au cours d’un point de presse conjoint,  réaffirmé l’engagement de la France au Mali.

« Ce déplacement est la conséquence directe d’un engagement que j’avais pris durant la campagne présidentielle. Celle d’aller dès après mon élection, aux côtés des forces françaises déployées sur le terrain et engagées dans la lutte contre le terrorisme. En tant que Chef des armées, je suis venu ici aujourd’hui, leur rendre hommage et témoigner de ma confiance et de ma détermination aux côtés de celles et ceux qui se battent pour notre sécurité, pour celle du Mali, pour celle du Sahel et celle de la France », a déclaré M. Macron.

Ce dernier a également a exprimé sa volonté  d’accélérer la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger. Un accord signé, il y a deux ans, entre le gouvernement malien et les groupes armés de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) et de la Plateforme.

« Mon souhait est de construire notre action dans le plein respect des accords d’Alger, leur respect intégral, rapide et cohérent », a-t-il poursuivi.

« Ici au Mali, nous sommes à la tâche, les accords ont été signés. Une Conférence d’entente nationale a eu lieu, que nous considérons comme un train en marche et qui avance et qui doit continuer d’avancer. Notre désarroi découle de ce que la route est longue, qu’elle est souvent semée d’embuche avec parfois une multitude de mauvaise volonté », a indiqué pour sa part le président malien Ibrahim Boubacar Keita.

Les forces françaises sont déployées depuis janvier 2013 au Mali pour stopper l’avancée terroriste vers le sud du pays. L’opération Serval a été remplacée en  août 2014 par celle de Barkhane, dont les forces ont vocation à combattre les terroristes dans le Sahel.

Abdoulaye Gozane Diarra Augustin K. Fodou

PS: Aux sites d’information et portails, Sahelien.com n’autorise pas la reprise intégrale de ses articles. Si un article vous intéresse, vous ne devez reprendre que deux (2) paragraphes. Ensuite vous allez diriger vos lecteurs vers le lien original de l’article sur sahelien.com pour lire le reste du papier. Dans le cas contraire, Sahelien.com se réserve le droit de vous poursuivre devant les tribunaux compétents.

PARTAGER