Le Burkina a connu plus d’une vingtaine d’attaques terroristes en un an

Le ministre de la sécurité, Simon Compaoré, était face à la presse, ce vendredi 24 mars pour évoquer les attaques terroristes dans le pays.

« Le Burkina a connu de 2015 à 2016 plus d’une vingtaine d’attaques ou agressions de nature terroriste menées contre les forces de défense et de sécurité ou contre des civils et qui se sont soldées par plus de 70 pertes en vies humaines », a-t-il indiqué.

« A la date d’aujourd’hui, plus de 70 suspects impliqués dans les attaques terroristes et la menace djihadiste ont été interpellés et les procédures de justice sont en cours », a poursuivi M. Compaoré.

Face à la menace terroriste, plusieurs opérations été organisées par les forces de défense et de sécurité à l’est et au nord du pays.

Il y a également des opérations conjointes comme « Seno » menées en partenariat avec les forces armées maliennes, l’opération conjointe Burkina-Togo tout le long de la frontière qui sépare les deux pays.

Selon le ministre de la sécurité, les groupes terroristes qui constituent une menace pour le Burkina Faso sont entre autres Al Qaida au Maghreb islamique (AQMI), Al Mourabitoune, Ansar Eddine, le Front de libération du Macina (FLM), l’Etat islmique au grand Sahara et Ansarul Islam.

PARTAGER