Le Mali présente ses opportunités d’affaires aux investisseurs

La première édition du Forum Invest in Mali, le rendez-vous international de promotion du Mali comme destination privilégiée d’investissements et d’affaires a débuté, jeudi 7 décembre à Bamako.

Pour le président de la République du Mali, ce rendez-vous est une réponse à l’une des préoccupations du moment qu’est la création d’emploi. « Quand je vois l’affluence et l’intérêt accordé à ce forum de Bamako par des présences aussi significatives, cet aréopage économique que je vois par devant moi, l’espoir est permis que ces jeunes ont été compris et que la question de leur avenir est pris en charge et qu’il sortira des travaux d’un tel forum, des pistes de solutions qui vont conduire à leur employabilité sinon à leur plein emploi », a indiqué le président Ibrahim Boubacar Keïta.

Le Mali dispose d’atouts dans différents domaines comme l’agriculture mais les investissements ont ralenti ces dernières années à cause des problèmes sécuritaires. Dans le centre du pays, notamment à Mopti, le chômage des jeunes demeure un terreau favorable à l’insécurité dans la région. « Nous avons de vastes terres non exploitées, nous n’attendons que les financements pour les mettre en valeur afin de réduire le chômage des jeunes et lutter contre l’extrémisme violent », a affirmé Daouda Sougoulé, président des jeunes agriculteurs de Mopti.

C’est un événement important pour le Mali soutient Aissata Diakité. A la tête d’une PME qui évolue dans l’agrobusiness équitable, elle valorise essentiellement les produits locaux d’Afrique de l’Ouest. « Ce forum me rassure parce que j’ai énormément investi dans mon projet, j’ai besoin d’une image positive sur mon entreprise, sur mon environnement et le Mali a souffert depuis des années des problèmes de terrorisme » a t-elle déclaré. L’un des objectifs de ce forum économique et financier, selon le directeur de l’Agence pour la  Promotion des investissements est de changer le narratif du Mali.

Ils sont nombreux, les jeunes entrepreneurs à participer à cette rencontre qui leur permet d’échanger avec les investisseurs et experts sur les possibilités de développement et relations d’affaires. « Nous attendons de ce forum des réponses claires par rapport à l’entreprenariat jeune et par rapport à la valorisation des investissements », souligne l’entrepreneur Keneko Albert Dougnon.

C’est ce vendredi que prend fin cette rencontre qui  compte replacer le Mali parmi les destinations attractives pour les investisseurs.

Sory Kondo, Augustin K. Fodou

PARTAGER