Le Niger met en place un Centre d’études stratégiques et de sécurité

Les activités du Centre National d’Etudes Stratégiques et de Sécurité (CNESS) ont été lancées, hier mardi 26 juillet, lors d’un colloque au Palais des Congrès de Niamey.

La création de ce centre intervient dans un contexte marqué par les attaques fréquentes du groupe terroriste Boko Haram dans la région de Diffa, la traversée du pays par les migrants et autres défis auxquels fait face le pays.

Lors de son intervention à l’ouverture du colloque, M. Ouhoumoudou Mahamadou, ministre-directeur de cabinet du président de la République a souligné le caractère asymétrique des actions des groupes terroristes qui « ne connaissent pas de frontières dans leur théâtre d’opération et dans leur recrutement de partisans ».

Il a, par ailleurs, déploré le lourd bilan humain de l’immigration enregistré tant dans le désert du Sahara que dans la mer. Et d’ajouter qu’on estime à 100.000, le nombre de jeunes africains qui transitent par le Niger pour rejoindre l’Europe à travers la méditerranée.

Rattaché à la présidence de la République, le CNESS est un outil d’aide à la décision.

Le projet de décret qui détermine ses attributions, son organisation et son fonctionnement avait été adopté en Conseil des ministres le 16 janvier 2015.

Le texte stipule que le centre « permet au Niger de disposer d’un cadre de réflexion, d’analyse et de production autonome de connaissances pour mieux accompagner l’action publique ».

PARTAGER