Les marchés envahissent certaines écoles à Niamey

De nos jours, les marchés poussent comme de champignons dans la ville de Niamey. Ce phénomène est dû en grande partie, à l’urbanisation accélérée qui touche tous les secteurs de la vie socioprofessionnelle, en l’occurrence le secteur éducatif.

En effet, ces marchés sont entrain de s’élargir aux alentours des établissements scolaires. C’est le cas du marché Katako qui s’étend le long de la devanture du lycée Kassai de Niamey, une école publique située en plein cœur de la capitale nigérienne.

Les échanges commerciaux qui ont lieu sur place et pendant la journée, attirent véhicules et individus de toutes sortes, à tel point qu’on se croirait dans un marché et pas une école.

Ce phénomène a des répercussions néfastes sur la bonne marche du lycée qui voit sa sécurité et son dispositif didactique, se désagréger de jour en jour.

PARTAGER