Mahamat Saleh Annadif, Chef de la MINUSMA : « Il faut qu’on montre ce dont on est capable »

A quelques semaines du renouvellement du mandat de la MINUSMA, le Chef de la mission onusienne au Mali, Mahamat Saleh Annadif a animé une conférence de presse ce jeudi 02 juin, au quartier général de la mission à Bamako.

Au cours de cette rencontre avec les journalistes, le diplomate a abordé plusieurs points notamment, la recrudescence de l’insécurité, le retard dans la mise en œuvre de l’accord pour la paix.

Selon M. Annadif, l’insécurité n’est pas un phénomène isolé. « C’est le retard que connaît la mise en œuvre de l’accord de paix qui est une des causes fondamentales de la recrudescence de l’insécurité, et ça, il ne faudrait pas qu’on se le cache », a-t-il indiqué.

Pour faire face à la menace terroriste, le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU estime que la MINUSMA doit changer d’attitude. « Nous-mêmes au niveau de la MINUSMA, nous devrions faire notre autocritique (…) pour qu’on soit plus proactif, plus dissuasif. Dans un tel environnement, il faut qu’on montre ce dont on est capable », a poursuivi M. Annadif.

Dix-neuf casques bleus ont été tués dans des attaques terroristes, durant ces trois derniers mois. Le diplomate espère que le Conseil de sécurité de l’ONU va doter la MINUSMA de plus de moyens pour accomplir sa mission avec plus d’efficacité et moins de perte possible. Le mandat de la mission onusienne sera renouvelée le 29 juin prochain.

PARTAGER