Mali: 13.000 enfants privés d’école à Mopti à cause de l’insécurité

Plusieurs écoles ont fermé dans la région de Mopti au centre du pays, depuis la rentrée scolaire en octobre dernier à cause de l’insécurité.

Dans son récent bulletin d’information, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU au Mali (OCHA), citant l’Académie d’enseignement de la région de Mopti, indique que le nombre d’écoles fermées dans la région est passé de 67 en octobre 2015 à 117 en mars 2016.

« Ce qui prive 13 000 enfants de leur droit fondamental à l’éducation et entraîne le chômage de 300 enseignants », souligne l’agence onusienne.

Au cours de la même période, le nombre d’écoles fermées a également augmenté dans la région de Gao, passant de 52 à 62.

Dans les autres régions touchées par le conflit, la tendance est plutôt à la réouverture progressive des écoles.

«Les progrès les plus importants sont notés dans la région de Tombouctou, où il ne reste que 52 écoles fermées par rapport à 93 lors de la rentrée scolaire », poursuit OCHA.

Pour ce qui concerne la région de Kidal, une dizaine d’écoles ont pu rouvrir au cours de cette même période.

Au total, le nombre d’écoles fermées en lien avec l’insécurité dans le centre et le nord du pays est passé de 284 en octobre 2015 à 277 en mars 2016.

PARTAGER