Mali : 221 élèves déclarés admis au Bac ne le sont plus

Image d'illsutration - Sahelien.com

À Koulikoro, deuxième région du Mali située à 60km de Bamako, de nouveaux résultats du baccalauréat ont été proclamés mercredi soir suite à des « erreurs de saisie » au secrétariat du pôle de correction. 221 élèves, déjà déclarés admis, sont recalés. 

« Comment est-ce possible ? Comment est-ce possible », crie Safiatou les deux mains sur la tête. Inconsolable, elle a fêté il y a peine cinq jours, à Bamako, son admission au baccalauréat, étape décisive pour tout élève. « Elle avait déjà échoué deux fois et cette fois nous étions tous heureux pour elle », explique son tuteur.

Mercredi soir, de nouveaux résultats proclamés sont venus changer la donne. Comme Safiatou, 220 autres candidats sont concernés après de « graves anomalies révélées au secrétariat du pôle de correction de Koulikoro. » Il s’agit notamment « d’omission des moyennes annuelles de plusieurs candidats, manque de vérification des notes après la saisie et de nombreuses erreurs de saisie », selon un communiqué du ministère de l’éducation présentant des excuses aux candidats et aux parents d’élèves.

Après correction, 5 989 sont désormais admis contre 5 742 après la première proclamation. Un taux de réussite revu à la hausse qui ne cache l’indignation. Mais les autorités ne manquent pas elles aussi de quoi se défendre: « pensez aussi aux centaines d’autres familles qui vont se réjouir. Ça aurait été dommage et injuste de faire redoubler les méritants et faire passer d’autres à leur place », s’explique un conseiller au ministère de l’éducation nationale.

Aboubacar Dicko
PARTAGER