Mali : 3 choses à savoir sur le Front pour la sauvegarde de la démocratie

Lancé le 6 octobre à Bamako, le Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD) est  une coalition de partis et d’associations qui se fixe comme « objectif stratégique » de lutter contre « les dérives du régime en place ».

1 – Une trentaine de partis politiques d’opposition
Selon, Tiébilé Dramé, président du Parena, « ces partis politiques vont désigner une douzaine de leurs dirigeants pour être à la direction du Front. Ensuite les mouvements politiques vont désigner une demi-douzaine de leurs dirigeants pour siéger à la direction générale du Front. Les syndicats désigneront leurs représentants ainsi que les organisations populaires ».

2 – Lutter contre les « dérives du régime en place »
Le Front pour la sauvegarde de la démocratie se fixe comme « objectif stratégique de rassembler les forces vives des partis et mouvements politiques, des syndicats et organisations populaires et celles de la diaspora, des personnalités et leaders d’opinion ainsi que des activistes pour sauvegarder la démocratie contre les dérives du régime en place ».

3 – Un « ouvrage de combat » selon le Chef de file de l’opposition
« La déclaration qui vient d’être lue est un appel à la liberté. C’est un ouvrage de combat collectif, un combat de résistance contre l’ignominie, l’indignité, l’insécurité, la précarité, la duplicité et la trahison. C’est notre combat pour notre vie, pour notre avenir, l’avenir de tous les Maliens de l’intérieur aussi bien que de la diaspora », a déclaré Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition.

Sory Kondo

PARTAGER