Mali : 37 civils tués dans le centre du pays

Un village dans le centre du Mali_© Sahelien.com

« Des hommes armés, habillés en tenue de chasseurs traditionnels dozos » ont attaqué, ce 1er janvier 2019,  le village de Koulogon, dans le cercle de Bankass (centre du Mali), a annoncé le gouvernement dans un communiqué.

L’attaque qui a fait 37 morts (tous civils), selon un bilan officiel, est survenue aux environs de 5 heures du matin. Plusieurs blessés ont été enregistrés ainsi que de nombreuses  habitations incendiées. Le communiqué indique que le gouvernement a ordonné le déploiement des forces armées et de sécurité afin de sécuriser la zone.

Des personnes âgées, des enfants parmi les victimes de Koulogon Habe dans le cercle de Bankass…
Je veux dire ici toute ma tristesse et ma solidarité aux familles endeuillées.— Arouna Modibo TOURÉ (@AMT_ML) 1 janvier 2019

Entre janvier et novembre 2018, la Division des droits de l’homme et de la protection de la MINUSMA a enregistré 60 attaques, « menées par des éléments identifiés comme étant des Dozos contre des villages ou des parties de villages habités majoritairement par des membres de la communauté peulh, dans les régions de Mopti et de Ségou ».

Au total, ces attaques ont causé la mort d’au moins 209 personnes civiles et provoqué le déplacement forcé d’au moins 3000 personnes dans cette partie du Mali, selon la Mission onusienne.

Augustin K. Fodou

PARTAGER