Mali : 5 casques bleus tués dans une double attaque à Kidal

Cinq casques bleus ont été tués et trois autres grièvement blessés dans une embuscade hier mercredi 18 mai, aux environs de 17 heures à une quinzaine de kilomètres au nord d’Aguelhok dans la région de Kidal.

Les casques bleus du contingent tchadien sécurisaient un convoi logistique lorsqu’un de leur véhicule a heurté un engin explosif. Le convoi a ensuite été la cible de tirs.

« Les soldats ont perdu la vie lors des échanges avec un nombre indéterminé d’assaillants. Suite à l’attaque trois suspects ont été capturés et seront remis aux autorités compétentes dans la journée », a indiqué Olivier Salgado, porte-parole de la MINUSMA, joint par Sahelien.com

Les évacuations médicales ont été organisées depuis hier soir avec l’assistance des forces françaises de l’opération Barkhane, a-t-il ajouté.

Le chef de la MINUSMA par intérim, Koen Davidse a condamné cette attaque qui vise une fois de plus les casques bleus au Mali.

Le 28 avril dernier, deux casques bleus ont été blessés suite au passage de leur convoi sur un engin explosif dans la région de Kidal.

Cinq jours plus tard, un convoi logistique de la MINUSMA, après avoir heurté un engin explosif improvisé à 30 km de Gossi dans la région de Tombouctou, est tombé dans une embuscade tendue par des individus armés non-identifiés.
Trois casques bleus ont été blessés par balle et l’un des camions a été saisi par les assaillants.

PARTAGER