Mali : Des gendarmes français analysent deux armes retrouvées sur les lieux de l’attaque

Les armes utilisées par les terroristes, dans l’attaque meurtrière de l’hôtel Radisson Blu de Bamako, sont aux mains des gendarmes français.

« Ces deux armes nous ont été confiées par la police malienne. On est là en support à la Minusma et en support technique pour la police malienne », a indiqué l’un des gendarmes.

Les investigations ont été faites sur les deux fusils AK 47, ce mardi après-midi à Bamako. Ils ont été démontés et photographiés sous plusieurs angles.

Selon le gendarme, les détails vont permettre de tracer ces armes, savoir d’où elles proviennent et le type fabrication.

« On peut retrouver un lot qui fait partie d’un numéro de série et le retracer pour savoir, si ça provient du stock de l’armée malienne, un stock qui a été pillé, lors des évènements en 2012, ou si c’est une importation illégale d’un autre pays » a-t-il expliqué.

L’expert souligne que l’arme a été touchée par beaucoup de personnes donc, il est inutile de faire des recherches d’empreintes ou de traces ADN.

PARTAGER