Mali: Des milliers de personnes ont marché contre la mauvaise gouvernance

Des milliers de Maliens sont descendus dans les rues ce samedi 21 mai à l’appel de l’opposition, à travers une marche pacifique à Bamako.

Selon M. Tiébilé Dramé, président du Parti pour la renaissance nationale (PARENA), c’est une marche pour défendre le Mali, une marche contre la mauvaise gouvernance du régime d’IBK, contre la mauvaise gestion du nord…

« Où est la paix ? Où est la sécurité ? Les jeunes n’ont pas de travail, il n’y a pas d’électricité, il n’y a pas d’eau. Où est le gouvernement ? », s’est interrogé l’honorable Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition.

Douze mois après la signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger, le gouvernement est toujours au stade de tâtonnement et de tergiversation là où il a pris des engagements explicites, a poursuivi le M. Cissé.

Autre revendication des manifestants, c’est le retour de l’ancien président malien Amadou Toumani Touré en exil au Sénégal depuis 2012.
L’opposition exige par ailleurs des Assises nationales pour la refondation de l’État, le retour au dialogue pour contenir un malaise social grandissant, une meilleure présence de l’État et de ses démembrements sur toute l’étendue du territoire national, etc.

PARTAGER