Mali : Deux morts dans une manifestation contre les forces armées étrangères à Kidal

Une manifestation organisée contre les forces françaises de l’opération Barkhane et des casques bleus de la MINUSMA, a dégénéré ce lundi 18 avril à Kidal.

Les manifestants ont pris d’assaut l’aéroport de la ville où se trouvait une base de la mission onusienne. « Ils ont chassé la MINUSMA de l’aéroport et ils ont tout brûlé », affirme un habitant de la ville.

Dans un communiqué rendu public, la mission onusienne indique que « des manifestants se sont introduits par effraction vers 10h sur la piste de l’aéroport, zone d’accès restreint, saccageant et mettant le feu aux installations sécuritaires ».

Selon notre correspondant, cette manifestation est dirigée contre la force Barkhane. Les manifestants les accusent de procéder à des arrestations arbitraires dans la ville.

Ils s’étaient armés de pierres pour attaquer les casques bleus de la mission onusienne.
« Nous avons reçu ici cinq blessés et deux morts », confirme une source médicale au centre de santé de référence de Kidal contactée par Sahelien.com et qui a souhaité gardé l’anonymat. Et d’ajouter que « ces personnes ont toutes reçu des balles ».

Cette violente manifestation a lieu une semaine après la mort de trois soldats français, suite à l’explosion de leur véhicule sur une mine, le mardi 12 avril à Kidal.

PARTAGER