Mali : drapeaux en berne après le décès de 48 migrants en Méditerranée

Bamako

Près d’une cinquantaine de Maliens ont péri dans un naufrage en Méditerranée, le 7 janvier dernier. Ils se sont noyés en tentant de rejoindre les côtes européennes.

L’information a été révélée par le ministère des Maliens de l’Extérieur dans un communiqué en date du 9 janvier. Selon le ministère, 48 migrants maliens sont morts dans les eaux de la Méditerranée, le weekend dernier.

Pour ce qui concerne les rescapés, ils sont au nombre de « 69 personnes dont deux femmes et quatre enfants » identifiés le lendemain du drame par une délégation de l’ambassade du Mali à Tripoli, au centre de détention Tarick Sika, souligne le communiqué. Les autorités ont indiqué que leur rapatriement se fera dans les meilleurs délais.

En Conseil des ministres, hier mercredi, le président de la République a ordonné la mise en berne des drapeaux sur toute l’étendue du territoire durant deux jours. Des prières seront organisées à la mémoire des victimes.

Le Chef de l’Etat a également « instruit les ministres concernés d’entreprendre des actions vigoureuses pour rechercher et punir les passeurs et les complices de ce drame ».

Augustin K. Fodou

 

PARTAGER