Mali : « Fari Foni Waati », un festival pour apporter un nouvel élan au secteur de la danse

Conférence de presse de lancement de la 2è édition au complexe culturel BlonBa à Bamako

La deuxième édition du festival international de danse contemporaine « Fari Foni Waati » aura lieu les 20 et 21 janvier à Bamako.

Cette édition placée sous le signe du partage et de la créativité regroupera 16 danseurs de la sous-région. Durant deux jours, chorégraphes et danseurs de plusieurs pays feront des démonstrations de danse contemporaine ou traditionnelle, des battle hip hop au public de Bamako.

Selon les organisateurs, Fari Foni Waati (FFW), est un laboratoire artistique et un festival dédiés à la création et diffusion d’œuvres originales en danse au Mali. « Fari Foni Waati est un espace de dialogue d’échange entre les chorégraphes et les danseurs »,  a déclaré Naomi Fall, directrice  artistique dudit  festival, lors d’une conférence de presse lundi 15 janvier.

Des artistes sont invités à réaliser des œuvres chorégraphiques en commun à l’occasion de résidences de création de courtes durées dirigés par des chorégraphes de renommée internationale. Pour Christian Robert, un jeune danseur venu de la Côte d’Ivoire et qui participe pour la première fois à ce festival, « plus il y aura ce genre de festival, plus les danseurs d’origine malienne et africaine pourront vivre du métier ».

Au Mali, le FFW entend apporter un nouvel élan au secteur de la danse, en offrant une nouvelle plateforme de création, production et diffusion aux jeunes danseurs de la région qui rencontrent peu d’opportunités professionnelles suite à leur formation.

Amadou Cissé, Stagiaire

PARTAGER