Mali : Gao rend hommage aux victimes de la crise politico-sécuritaire

A Gao, un hommage a été rendu ce mercredi 12 juillet aux victimes durant l’occupation de la région en 2012 et des différentes manifestations.

Selon Amadou Sarr, administrateurs des mouvements de résistance civile de Gao, « certains jeunes ont été tués par le MNLA, le MUJAO, d’autres par les différentes forces présentes à Gao pendant les manifestations. Il y a les victimes de la Minusma qui en font partie. Elles sont au nombre de trois. Il y a eu également trois morts lors de la marche du 12 juillet 2016 contre les autorités intérimaires ».

La cérémonie a été marquée par la remise de diplôme attestant l’acte d’héroïsme aux parents des victimes et aux blessés. Une stèle en hommage aux martyrs a également été inaugurée. Selon le colonel A. Didier, représentant la Force Barkhane, la cérémonie d’aujourd’hui participe à la reconnaissance des victimes du conflit. « Je pense qu’on va dans la bonne direction par cette reconnaissance. Elle est indispensable. Ensuite il faut continuer à travailler ensemble pour la paix », a-t-il indiqué.

Pour les acteurs de la société civile, beaucoup de questions demeurent sans réponse jusqu’à présent. « Est-ce que la vérité a été dite après ces décès ? Est-ce que les familles des victimes ont été indemnisées ou dédommagées ? Est-ce que l’Etat du Mali avec ses partenaires de la communauté internationale ont pris des mesures de réformes pour que 2012 ne revienne plus ? » s’est interrogé Arouna Touré, membre de la société civile. Selon lui, « il n’y a eu aucune réponse de 2012 à nos jours ».

La cérémonie s’est déroulée en face  du gouvernorat de Gao et a vu la participation des leaders communautaires, religieux, des responsables administratifs et militaires.

Abdoulaye Gozane Diarra Augustin K. Fodou

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here