Mali : la CMA et le Gatia se sont à nouveau affrontés dans la région de Kidal

Des combattants dans le nord du Mali - Image d'illustration - Sahelien.com

La Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) et le Groupe d’autodéfense Touareg Imghad et alliés (GATIA), se sont à nouveau affrontés, ce mardi 11 juillet dans la région de Kidal.

La reprise des combats intervient cinq jours après les affrontements, toujours dans la même région, entre les deux mouvements signataires de l’accord pour la paix.
Selon le porte-parole de la CMA,  Ilad Ag Mohamed, contacté par Sahelien.com,  « il y a eu des combats ce matin dans la zone de Kidal jusqu’à Anefis. Les combats ont pris fin et la CMA est à Anéfis en ce moment ».

L’une des causes de la reprise des hostilités selon le Secrétaire général du GATIA, Fahad Almahmoud, concerne le retour de l’Administration prévu le 20 juillet.

Est-ce que la CMA contrôle Anéfis ?

« Je ne peux pas confirmer ça. Il n’y avait personne à Anéfis ce matin, c’est-à-dire que ceux qui étaient  là sont partis au front. Il n’y a pas un grand enjeu dans la localité d’Anéfis », a-t-il répondu à Sahelien.com.

Le 6 juillet dernier, la Mission de l’ONU au Mali avait condamné la reprise des combats entre les deux mouvements. Si « les violations du cessez-le-feu persistent, elles affecteront non seulement la mise en œuvre de l’Accord de paix, profitant ainsi au terrorisme,  mais elles risquent également de saper la confiance en la bonne foi des mouvements signataires », avait indiqué Mahamat Saleh Annadif, Représentant spécial du secrétaire général de l’ONU dans un communiqué.

Augustin K. Fodou
PARTAGER