Mali: la CMA pointée du doigt dans une attaque contre l’armée

Des combattants dans le nord du Mali - Image d'illustration - Sahelien.com

L’armée malienne a accusé des combattants de l’ex-rébellion de la CMA d’avoir tiré, samedi 22 juillet, sur un de ses véhicules de ravitaillement à Léré, dans le centre du pays.

« Ils ont tenté de jalonner le convoi et de l’entraîner dans un guet-apens », a indiqué l’armée dans un communiqué, pointant du doigt la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), groupe signataire de l’accord de paix.

Selon un responsable de l’armée « le panneau solaire, des batteries, des couchages et des chargeurs de pistolet mitrailleur » saisis par les forces maliennes appartiennent a priori aux ex-rebelles.

Contactée,  une source au sein de la CMA ne « veut pas longuement s’exprimer sur le sujet » ajoutant que les combattants de l’ex-rebellion ont « dû faire des tirs de sommation face à l’avancée d’un convoi de l’armée vers leurs positions ». Des propos démentis par l’armée estimant qu’il s’agissait d’un de ses « véhicules de ravitaillement. »

Au Mali, une récente violation du cessez-le-feu à Kidal entre mouvements signataires de l’accord de paix met déjà à rude épreuve le nouveau calendrier du retour de l’administration à Kidal.

Aboubacar Dicko
PARTAGER