Mali : La MINUSMA se dote de nouveaux engins blindés et d’hélicoptères

La Mission onusienne au Mali, MINUSMA, a reçu et déployé plus d’une trentaine d’engins blindés, ces dernières semaines sur le terrain, principalement au nord du pays.

« Ce renforcement s’est traduit aussi par l’arrivée de 4 hélicoptères NH90 qui sont des hélicoptères allemands », a indiqué le Général de Brigade, Daniel Ménaouine, Chef d’Etat-major de la Force de la MINUSMA, au cours du point de presse hebdomadaire de la mission onusienne à Bamako.

Les hélicoptères sont déployés à Gao et les pilotes s’entrainent actuellement parce qu’ils ont besoin de s’accoutumer au terrain malien, a poursuivi le général Ménaouine. Après cette phase, les hélicos seront mis au profit de la Mission à partir du 1er mars prochain.

Pour ce qui concerne les drones déployés depuis novembre à Gao, ils ont atteint leur pleine capacité opérationnelle.

Selon le Chef d’Etat-major de la Force de la MINUSMA, ces drones sont capables de voler à plus de 600 kilomètres de Gao.

« Ce qui pour nous est intéressant puisque ça nous permet d’avoir un œil au-delà des 200 km sur lesquels, ils étaient actuellement limités », a indiqué le général Ménaouine.

Toujours en termes de renforcement, des bataillons ivoiriens et sénégalais sont attendus au cours de cette année. En ce mois de février, une quarantaine de soldats libériens seront déployés à Tombouctou.

La composante militaire de la MINUSMA compte environ 10 600 soldats.

PARTAGER