Mali : le mandat de la mission militaire de l’UE prolongé

La mission forme des militaires maliens au camp de Koulikoro à environ 60 km de la capitale

Ce lundi 14 mai, le Conseil de l’Union européenne a prorogé de deux ans, le mandat de la mission de formation (EUTM) au Mali. La force conjointe du G5 Sahel va aussi bénéficier du soutien de la Mission.

Lancée depuis février 2013, la mission de l’EUTM aide à la reconstitution de forces armées maliennes (FAMa) afin qu’elles soient « en mesure d’assurer la sécurité à long terme du Mali et de rétablir l’intégrité territoriale du pays ».

Depuis cinq ans, l’EUTM apporte son expertise dans le renseignement, la lutte contre les engins explosifs improvisés (EEI), la formation des unités de l’armée malienne, dispense des cours de Droit international humanitaire, etc. Mais les forces de la mission ne participent pas aux opérations de combat.

Ce mandat qui vient d’être prolongé jusqu’au 18 mai 2020 va également fournir à la force conjointe du G5 Sahel des conseils et un appui à la formation. Le budget de l’EUTM pour la nouvelle période a donc été revu à la hausse. Il passe de 33,4 millions d’euros à 59,7 millions d’euros.

Selon un communiqué rendu public, « cette décision signifie que les efforts déployés au cours des derniers mois pour régionaliser le travail des missions tant civiles que militaires de la PSDC dans le Sahel (EUTM Mali, EUCAP Sahel Mali et EUCAP Sahel Niger) se feront plus concrets. L’objectif est de soutenir la coopération régionale en matière de sécurité ».

Augustin K. Fodou
PARTAGER