Mali : le président Ibrahim Boubacar Keita officialise sa candidature pour la présidentielle de juillet 2018

Elu en 2013 avec plus de 77% des voix, le président malien Ibrahim Boubacar Keita a officiellement annoncé sa candidature ce lundi à l’élection présidentielle prévu pour le 29 juillet prochain.

Pour IBK sa candidature dénuée d’une quelconque ambition personnel «Aujourd’hui, aucune ambition personnelle ne m’habite, aucune volonté de durer ne m’anime. Je ressens seulement le profond désir de poursuivre mon devoir qui est de servir au mieux le Mali en ces heures où les incertitudes ne sont pas encore totalement levées. »

Selon lui Malgré les défis énormes qui l’attendaient à sa prise de fonctions en 2013 à savoir la crise au nord du pays, les problèmes sécuritaires, le chômage, l’éducation, la santé etc. Ces 5 années passées à la tête du pays lui ont permis de faire avancer les choses.

« Lorsque je serais élu » promet Ibrahim Boubacar Keïta « je me donnerai comme priorités de consolider les acquis, d’améliorer la prise en charge des urgences et de restituer entièrement à notre pays sa grandeur de nation debout. » et d’ajouter qu’ «  En tête des priorités, je placerai la sécurisation de notre territoire national. »

Une tache difficile

IBK aura face à lui une opposition plus que jamais déterminée, avec une coalition de plus d’une centaine de partis politiques et associations regroupés au sein de « la coalisation pour l’alternance et changement », avec à sa tête Soumaila Cissé chef de file de l’opposition parlementaire et principal adversaire du président sortant IBK.

Il a lancé officiellement sa candidature le 12 mai au stade du 26 mars de Bamako, devant quelque 80 000 personnes. Une démonstration de force pour bon nombre d’observateurs d’autant plus que Ibrahim Boubacar Keïta avait fait pareil avant son élection en 2013.

Mais Soumaila Cissé ne serait pas le seul souci de IBK lors de la prochaine séance électorale, en effet près d’une dizaine de candidats ont déjà déclaré leur participation pour le scrutin du 29 juillet prochain. Parmi eux Moussa Mara un ancien Premier ministre de IBK et Ali Bathily ancien ministre et ancien proche. On note aussi la candidature du général Moussa Sinko Coulibaly aussi ancien ministre du gouvernement IBK.

Ils sont aussi candidats Dr Hamadoun Touré et Modibo Koné tous deux hauts  fonctionnaires internationaux.

Sory Kondo
PARTAGER