Mali : Les profs d’université se familiarisent avec le droit des conflits armés

Une quinzaine d’enseignants issus des universités publiques et privées du Mali participent depuis ce mardi 10 mai et ce, pour quatre jours, à un atelier de formation en droit international humanitaire (DIH) encore appelé droit de la guerre ou droit des conflits armés.

Selon la délégation du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) au Mali, cette formation qui est la première du genre dans le pays, vise à renforcer les capacités des universités dans le domaine de l’enseignement du DIH.

« L’actualité au Mali et ailleurs nous démontre chaque jour que le défi de la connaissance et du respect du DIH est permanent », a indiqué Abdi Mohamed Dirieh, adjoint au Chef de la délégation.

La formation portera entre autres sur les règles de base du DIH, les situations dans lesquelles le DIH s’applique, ce qu’est un conflit armé au sens juridique du terme, les différents types de conflit armés qui existent, les règles de la conduite des hostilités, le droit pénal international, a souligné Marie-Louise Tougas, Conseillère juridique régionale pour le CICR.

Avant les universitaires, les forces armées et de sécurité et les groupes armés ont bénéficié de cette formation.

Le DIH est un ensemble de règles qui, pour des raisons humanitaires, visent à limiter les effets des conflits armés. Il protège les personnes qui ne participent pas ou plus aux combats et restreint les moyens et méthodes de guerre.

PARTAGER