Mali : mise en place de l’autorité intérimaire de Goundam

Les autorités intérimaires sont censées ramener l’autorité de l’État dans le nord du Mali

C’est dans une atmosphère sobre que s’est déroulée, mardi, 25 septembre 2018 à Goundam-ville, l’installation de l’autorité intérimaire du Conseil de cercle de Goundam. La nouvelle équipe de 33 membres est présidée par Abocar Hanga Touré de la Plateforme. Le retour de la paix et la réconciliation, le retour des réfugiés et le développement du cercle de Goundam sont les principales priorités de cette équipe.

C’est la salle de conférence de la mairie qui a servi de cadre à l’investiture des autorités intérimaires du Conseil de cercle de Goundam. C’était sous la présidence du 1er adjoint au préfet, M. Ibrahim Koita, en présence des sous-préfets, des maires, des chefs services techniques, des Forces armées maliennes, des représentants des groupes armés, la Mission onusienne, la notabilité, de la presse et du Réseau des communicateurs traditionnels (RECOTRADE).

«La cérémonie qui nous
réunit ce matin revêt d’une importance capitale pour nous et s’inscrit en
droite ligne de la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation
issu du processus d’Alger. Elle est aussi la traduction concrète de la volonté
des plus hautes autorités de notre pays à faire de l’application de cet accord
une de leurs priorités»,
a déclaré M. Koita qui a
saisi cette occasion pour remercier le président et ses conseillers sortant
pour leur engagement au développement de Goundam. Et de solliciter la nouvelle
équipe de s’atteler au retour de la paix et la réconciliation dans le cercle de
Goundam.

Le président sortant, Talfi Ag Hamma, a d’abord remercié les populations du cercle de Goundam pour la confiance placée en eux depuis 2009, de même à l’administration et les services techniques. M. Talfi a salué les efforts constants de son équipe avec laquelle il a posé des actes de développement. «Cette synergie permit des réalisations allant des rencontres comme celle de Bintagoungou en janvier 2012 jusqu’à la construction du Conseil en passant par les constructions des écoles et autres infrastructures, salles informatiques au lycée, salles de réunions au centre de santé de référence, etc.»,a-t-il indiqué. Il a souhaité à la nouvelle équipe plein succès dans la conduite des affaires.

« Continuer les actions de développement »

Après la présentation des membres de l’autorité intérimaire du cercle de Goundam, le tout nouveau président, Abocar Hanga Touré, a été investi dans ses fonctions. M. Touré fut le premier maire de la commune urbaine de Goundam et député à l’Assemblée nationale. Il a affirmé mesurer les missions et défis qui les attendent. «Goundam nous a tout donné et nous devons tout à Goundam, et je suis convaincu que notre équipe avec la bénédiction du tout puissant, l’appui des plus anciens dans la fonction et de l’ensemble de la population pourra continuer les actions de développement de notre cercle d’une manière significative»,  a-t-il dit déclaré.

Selon lui, les populations du cercle de Goundam aspirent à la paix. «S’il y’ a un mot qui est cher aux populations de Goundam aujourd’hui, c’est la paix, car qui parle de paix parle de réconciliation et qui parle de paix et de réconciliation dit développement car sans paix aucun développement n’est possible», a affirmé le nouveau président de l’autorité intérimaire de Goundam M. Abocar Hanga Touré.

Il a sollicité l’accompagnement et le soutien de toute la population de
Goundam pour gagner le pari du développement. La formulation des bénédictions
et la prise de la photo de famille ont mis fin à la cérémonie d’investiture des
membres de l’autorité intérimaire du cercle de Goundam. L’installation de
l’autorité intérimaire de Goundam intervient dans un contexte sécuritaire
relativement calme malgré quelques cas de braquages enregistrés. 

Almoudou M. Bangou

PARTAGER