Mali : qui pour succéder à Abdoulaye Idrissa Maïga à la primature ?

©Fokosme

Après la démission totalement inattendue du Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga, le nom de son successeur est attendu.  

Le Mali n’a plus de gouvernement. Ce vendredi 29 décembre, le Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga, a présenté sa démission au président Keïta. Conformément à la Constitution, c’est tout le gouvernement qui a démissionné. « Un Premier ministre sera nommé prochainement et un nouveau Gouvernement sera mis en place. », a annoncé la présidence dans un communiqué.

Après Oumar Tatam Ly, Moussa Mara, Modibo Keïta, Abdoulaye I. Maïga est le quatrième Premier ministre à quitter la tête du gouvernement depuis le début du mandat d’IBK. Cette démission, sans explication officielle, intervient à quelques mois de la présidentielle de 2018, qui mobilise d’ores et déjà les attentions et les énergies dans le pays. A 59 ans, le désormais ex-Premier ministre, Abdoulaye I. Maïga, est un cadre du Rassemblement pour le Mali (RPM), parti au pouvoir. Arrivé au gouvernement en 2014 en qualité de ministre de l’environnement avant d’occuper le portefeuille de la défense et des anciens combattants, ce diplômé des sciences appliquées est nommé Premier ministre en avril 2017, en remplacement de Modibo Keïta.

Sa nomination avait été saluée par les pontes du RPM, parti majoritaire, qui n’ont jamais fait mystère de leur rejet vis-à-vis de la décision du Président Keïta d’aller à la pêche d’un premier ministre hors des murs de sa famille politique. Après cette démission totalement inattendue, les Maliens sont suspendus aux lèvres de la présidence pour le nom de son successeur.

Qui pour lui succéder ?

Pour succéder à Abdoulaye idrissa Maïga, beaucoup de nom sortent, mais le plus régulièrement cité est Soumeylou Boubèye Maïga, actuel secrétaire général de la présidence, lui aussi ancien ministre de la défense et président du parti ASMA-FC. Ce parti est membre de la Convention de la majorité présidentielle (CMP). Réputé pour ses bonnes connaissances des questions sécuritaires, militaires, Soumeylou Boubèye Maïga, lui aussi originaire de Gao, est décrit depuis plusieurs mois comme ayant le bon profil pour devenir Premier ministre.

Du côté du parti majoritaire, d’aucuns n’hésitent pas à citer dans les pronostics Bocary Tréta, actuel président du RPM, parti d’IBK.

Sahelien.com
PARTAGER