Mali : trois Casques bleus tués dans le nord du pays

Une patrouille des casques bleus dans le nord du Mali

Au Mali, un véhicule d’un convoi logistique de la Force de la mission onusienne a heurté, jeudi, une mine ou un engin explosif improvisé sur l’axe Tessalit-Aguelhok, a annoncé la Minusma dans un communiqué. 

« Suite à l’explosion, trois Casques bleus ont perdu la vie et deux autres ont été blessés selon un bilan provisoire », ajoute la mission de l’ONU. Ajoutant que  l’évacuation médicale des victimes a été effectuée sur la ville de Kidal.

Pour Koen Davidse, chef de la mission par intérim, de tels actes ont pour « seul but de déstabiliser le pays et de porter atteinte au processus de paix en cours au Mali. »

Dans le nord du Mali, la situation sécuritaire reste préoccupante. Les différentes attaques contre l’armée et les Casques bleus se multiplient au lendemain d’une tournée des ambassadeurs du Conseil de sécurité au Sahel pour « toucher du doigt » les réalités du terrain en vue du déploiement de la force régionale du G5-Sahel.

Moussa Touré
PARTAGER