Mali : Un Italien filmant la résidence du chef de file de l’opposition arrêté

Hier dimanche 13 mars, aux alentours de 18 heures et demi, un individu de nationalité italienne a été appréhendé par la police du 4ème arrondissement en face de la résidence du chef de file de l’opposition, l’honorable Soumaïla Cissé,

L’individu en question était en possession d’un drone (téléguidé par un appareil ressemblant à un téléphone) qui lui permettait de filmer l’intérieur de la résidence de M. Cissé, président du parti Union pour la République et la démocratie (URD) dans le quartier de Badalabougou, à quelques encablures du Palais de la Culture.

Selon des témoignages recueillis sur place, l’homme a effectué des va-et-vient interminables dans la zone pendant de longues heures avant d’opérer. Et c’est sur dénonciation de certains résidents de la zone que la police du 4ème arrondissement est intervenue pour l’appréhender et le conduire au commissariat afin de le soumettre à des interrogatoires. Histoire d’en savoir un peu plus sur les tenants et aboutissants de ses agissements.

Rentré de mission à Mopti, le chef de file de l’opposition, l’honorable Soumaïla Cissé, a décidé de porter plainte contre le personnage avant de s’inquiéter du manque de sécurité autour de sa personne et de sa résidence (chose que la loi et le décret portant création du statut du Chef de file de l’opposition doivent mettre à sa disposition).

PARTAGER