Mali : une enquête ouverte après la diffusion d’une vidéo de viol collectif sur les réseaux sociaux

Bamako

La police a ouvert une enquête après la diffusion, le week-end dernier, d’une vidéo sur les réseaux montrant le viol d’une jeune fille par quatre garçons.

Dans une lettre conjointe envoyée, ce mercredi 7 février, au procureur général près la Cour d’appel de Bamako, dix organisations de défense des droits de l’Homme demandent « une action urgente suite au viol collectif de la jeune fille ».

Dans la vidéo qui circule « depuis vendredi 3 février 2018 sur les réseaux sociaux, notamment Facebook et Whatsapp, les 4 garçons sont en train de commettre sur la personne d’une jeune fille (apparemment mineure) sans défense, des actes de viol et d’autres violences verbales et physiques. (…) La question est d’autant plus sérieuse qu’il y a lieu d’agir et vite, surtout la violence contre la femme et particulièrement contre la jeune fille », souligne la lettre.

Le ministère de la Sécurité a indiqué, ce mercredi, sur son compte Twitter qu’une enquête policière est ouverte suite à la diffusion de la vidéo. Et de préciser que la victime est déjà identifiée et les auteurs activement recherchés.

Amadou Cissé, Stagiaire

PARTAGER