Mali/Ebola : Deux femmes ayant fui la Guinée ont été rapatriées

Deux femmes qui devaient être mises sous surveillance en Guinée après la mort d’Ebola d’un membre de leur famille se sont enfuies à Kéniéba dans la région de Kayes au Mali.

Contactée par Sahelien.com, la ministre de la santé, Mme Togo Marie Madeleine Togo a indiqué qu’elles sont venues à pied dans le cercle de Kéniéba.

« Immédiatement informé, le Mali a dépêché sur place une équipe conjointe du ministère de la santé et de la sécurité. Elle a fait deux jours pour suivre leur parcours. Finalement hier soir, elles ont été localisées et remises aux autorités sanitaires de la Guinée. Elles ne présentaient pas de signe d’Ebola », a affirmé Mme Togo.

Et d’ajouter : « du côté du Mali, toutes les personnes avec lesquelles elles ont été en contact ont été identifiées et seront suivies médicalement pendant trois semaines comme il se doit. Les deux personnes n’étaient pas atteintes d’Ebola ».

L’équipe partie à leur recherche est attendue à Bamako pour plus de détails sur leur mission.

Fin 2014, le Mali avait enregistré huit cas d’Ebola, dont six décès et deux patients soignés et guéris. Les autorités sanitaires avaient annoncé la fin de l’épidémie le 18 janvier 2015.

PARTAGER