Mali/Gao: un casque bleu retrouvé mort dans son bureau

Le corps d’un policier burkinabè de la mission de l’ONU au Mali a été retrouvé, vendredi 3 mars, tôt le matin dans son bureau au super camp de Gao.

« Hier avant 7h , je suis arrivé au super camp. On nous a interdit d’entrer. C’est à 8h et demi qu’on nous a autorisés à aller dans nos bureaux », raconte un agent civil contacté par sahelien.com. « C’est  là qu’on nous a appris qu’un policier du contingent burkinabé s’est suicidé dans son bureau », a-t-il ajouté sous le couvert de l’anonymat. 

Le corps a été découvert par les femmes de ménage. Elles l’ont retrouvé dans le bureau, le pistolet à côté. Selon une source onusienne, des investigations sont en cours, mais les regards sont déjà tournés vers un « suicide. »

Intervenue au Mali en 2013, la Minusma est considérée comme l’opération de maintien de paix la plus meurtrière de l’histoire des Nations-Unies avec plus de 80 casques bleus tués.

PARTAGER