Mali/Tombouctou: Près de 2000 personnes ont marché pour le retour au calme à Kidal

Environ 2000 personnes issues des communautés de Tombouctou et Taoudéni, ont marché jeudi 11 août, pour soutenir la mise en place des autorités intérimaires et appelé à la cession des hostilités à Kidal.

Les organisateurs ont dans leur déclaration, souhaité entre autres, « l’érection des circonscriptions administratives de Taoudeni et Ménaka en collectivités territoriales, la mise en œuvre des patrouilles mixtes, la cessation des hostilités entre frères maliens à Kidal et exigé le respect de tous les engagements à travers le dialogue et la concertation ».

Le chef du cabinet du gouverneur de Tombouctou a salué cette initiative de la Plateforme des mouvements du 14 juin 2014 et a invité les participants à œuvrer pour la paix.

En dehors de Kidal, les groupes armés se sont affrontés en juillet dernier, dans la commune de Hamzakoma sur la rive sud du fleuve Niger, dans la région de Tombouctou.

Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU, les différents incidents au nord du pays, ont une conséquence importante sur la capacité des acteurs humanitaires à porter assistance et protection aux personnes dans le besoin.

PARTAGER