Mopti remporte la coupe de la 1ère édition du tournoi de la tolérance et de la paix face à Gao

Une soixantaine de jeunes venus de Mopti, Tombouctou, Gao et Tessalit (représentant Kidal) se sont rencontrés à Bamako, du 30 novembre au 02 décembre pour une compétition dédiée au retour de la paix au Mali. Les participants à ce tournoi dénommé « On est ensemble » sont appelés à être des ambassadeurs pour la paix et la cohésion sociale.

« Ici au Mali, nous avons beaucoup de problèmes au nord et au centre autour de conflits différents. Pour gérer les conflits, moi, j’ai pensé qu’on peut passer par le sport, notamment le football pour que les gens jouent ensemble, qu’ils aient une expérience extraordinaire ensemble, se mélanger, se brasser comme frères de n’importe quelle région », a expliqué Ute Kollies, la Cheffe du Bureau de coordination des Affaires humanitaires de l’ONU (OCHA-Mali), initiatrice du projet.

Cet évènement a été aussi une occasion pour les jeunes de bénéficier des ateliers de formations sur la paix, le respect de l’autre etc. Ils sont donc appelés à être des ambassadeurs pour la paix et la cohésion sociale dans les zones affectées par les conflits.

Cette première édition a également permis aux jeunes du centre et du nord de se retrouver entre frères. « C’est une initiative que j’ai beaucoup aimée, parce qu’elle a permis à des jeunes de se rencontrer pour la première fois depuis 2012 », indique Anasser Ag Salam, l’entraineur de l’équipe de Tessalit.

C’est l’équipe de Mopti qui sort victorieuse du premier tournoi « On est ensemble », face à l’équipe de Gao sur un score d’un but à zéro. L’entraineur de l’équipe gagnante, Sidy Maïga se dit enthousiaste. « C’est un sentiment de satisfaction qui m’anime aujourd’hui, car toute la région sera contente surtout que Mopti est le centre du Mali », a-t-il déclaré.

La prochaine édition verra la participation d’autres régions du nord et du sud du Mali selon l’organisatrice du tournoi.

Sory Ibrahim Maïga, Sory Kondo 

PARTAGER