Niger : 18 morts dans l’attaque d’un village près de Bosso

Le village de Gogone, non loin de Bosso, dans la région de Diffa, a été attaqué hier soir, par des éléments de l’ex-Boko Haram.

Selon le maire de Bosso, El Hadj Baco Mamadou, contacté par Sahelien.com, « 18 habitants ont ététués, plusieurs maisons incendiées, et deux véhicules endommagés ».

Le correspondant de Sahelien.com dans la région, indique que huit blessés graves ont été évacués, à l’hôpital de Diffa.

Les terroristes sont venus du Nigéria, en traversant la rivière Komadougou Yobé, qui sert de frontière entre les deux pays, et ont ouvert le feu sur la population, précise une source sécuritaire.

La région de Diffa, subit depuis février 2015, des attaques répétées de l’Etat islamique en Afrique de l’ouest, ex-Boko haram.

Dans la nuit du 26 au 27 octobre dernier, une attaque a coûté la vie à 13 personnes, dans le village d’Alla, à une trentaine de kilomètres de la ville de Diffa.

PARTAGER