Niger : Au moins 22 soldats tués dans l’attaque d’un camp de réfugiés maliens

Le camp de réfugiés de Tazalit dans la région de Tahoua, qui abrite près de 4000 Maliens a été la cible d’une attaque terroriste, jeudi 6 octobre, aux environs de 15 heures.

Selon une source humanitaire contactée par Sahelien.com, vingt-deux soldats nigériens ont été tués sur la trentaine qui assurait la sécurité du camp.

Une chargée des relations extérieures du Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) au Niger, jointe par la rédaction a indiqué que les agents humanitaires et les réfugiés ont été épargnés sauf les militaires.

Une ambulance du HCR a été brûlée par les hommes armés non encore identifié, a ajouté Mme Donovan Louise.

La sécurité a été renforcée sur le site après l’attaque avec le déploiement d’une équipe de Niamey depuis hier, selon le HCR.

En septembre dernier, deux civils ont été tués dans l’attaque d’un camp de réfugiés maliens à Tabareybarey, non loin de la frontière malienne.

Le Niger accueille actuellement 60.792 réfugiés maliens répartis sur 7 sites.

PARTAGER