Niger : l’épouse de l’otage Jeff Woodke s’adresse aux ravisseurs dans une nouvelle vidéo

Els Woodke se dit « prête à négocier un retour sain et sauf de son mari » enlevé mi-octobre 2016 à Abalak, dans la région de Tahoua au Niger.

La déclaration intervient après la diffusion, le 14 juin dernier, d’une vidéo de l’otage française Sophie Pétronin, enlevée à Gao au Mali en décembre 2016. Dans l’enregistrement rendu public il y a une dizaine de jours, Mme Pétronin s’adressait à son fils. A la fin de l’élément vidéo, la religieuse colombienne Gloria Cecilia Narvaez Argoti, enlevée en février 2017 au Mali, s’est également adressée au pape François.

Pour Mme Woodke, « c’était un acte humain et miséricordieux, pendant le Ramadan, de permettre à ces otages de pouvoir communiquer avec leurs familles et amis. Mais mon mari Jeff est détenu depuis très longtemps et je n’ai reçu aucun signe de ceux qui le détiennent ».

Et d’interpeller les ravisseurs : « la seule chose que je désire est que mon mari rentre à la maison. Si vous n’êtes pas encore en mesure de négocier, veuillez s’il vous plait permettre à Jeff d’envoyer un message à sa famille, de la même manière que vous l’avez fait pour ces autres otages ».

Sahelien.com

Ci-après l’intégralité de la déclaration de Mme Woodke

« Je m’appelle Els Woodke. Mon mari Jeff a été kidnappé dans sa maison à Abalak, Niger, le 14 octobre 2016. Jeff a servi le peuple du Niger courageusement et avec amour pendant 29 ans, en pourvoyant à la nourriture, l’eau et a rendu toutes sortes d’autres services aux Tamasheq, Peulh et autres ethnies.

Il y a quelques jours, à la fin du Ramadan, Jamaat Nusrat al-Islam wal Muslimeen a sorti une vidéo intitulée SOS 2. Dans cette vidéo, l’otage Sophie Pétronin a reçu l’autorisation d’écouter un appel téléphonique de son fils et de lui répondre par un message personnel.

Sœur Gloria Cecilia Narvaez, une autre otage, a aussi eu l’autorisation de donner un message sur cette vidéo. C’était un acte humain et miséricordieux, pendant le Ramadan, de permettre à ces otages de pouvoir communiquer avec leurs familles et amis.

Mais mon mari Jeff est détenu depuis très longtemps et je n’ai reçu aucun signe de ceux qui le détiennent. Dans une autre vidéo sortie en juillet dernier, les familles avaient reçu le message de contacter les ravisseurs directement:

Donc, maintenant je veux m’adresser à ceux qui ont donné cette instruction. Je veux vous parler. Je suis prête à négocier un retour sain et sauf de mon mari. La seule chose que je désire est que mon mari rentre à la maison. Si vous n’êtes pas encore en mesure de négocier, veuillez s’il vous plait permettre à Jeff d’envoyer un message à sa famille, de la même manière que vous l’avez fait pour ces autres otages.

A Jeff, je veux te dire que je t’aime beaucoup. Tu es le meilleur mari, père et grand-père qui existe. Tu nous manques à tous. Tu es d’une grande inspiration pour nous et pour beaucoup de gens au Niger. Nous prions constamment pour ta santé et pour que tu ne perdes pas l’espoir. Beaucoup de gens dans le monde prient pour toi. Matthew et Bob habitent avec moi à la maison. Tim et Jena vivent actuellement à Eureka. David et Dana espèrent venir nous rendre visite très bientôt.

A ceux qui détiennent Jeff, merci de prendre soin de lui. J’ai confiance que lorsque nous pourrons parler ensemble, nous trouverons une bonne solution pour permettre à Jeff de rentrer à la maison.

Vous pouvez nous atteindre par téléphone, SMS, WhatsApp ou Télégramme:

+1 707 684 9278; ou par courriel à BringJeffHome@Yahoo.com.

Merci. »

PARTAGER