Niger : Les alliances se dessinent pour le second tour de la présidentielle

A un jour de l’ouverture de la campagne électorale pour le second tour de la présidentielle prévu le 20 mars prochain, les ralliements se poursuivent.

Le Chef de l’Etat nigérien, candidat à sa propre succession, obtient le soutien de sept autres candidats du premier tour.

Il s’agit entre autres d’Ibrahim Yacouba du MPN Kiishin Kassa qui se rallie au président Mahamadou Issoufou. L’annonce a été faite au cours d’une réunion, tenue hier jeudi, 03 mars à Niamey.

Le ralliement d’Ibrahim Yacouba (4,34% au 1er tour, 5 sièges aux législatives), au Chef de l’Etat est en effet la grande surprise de ces élections.

Il y a moins d’un an, il n’était pas en bons termes avec le Chef de l’Etat sortant depuis son exclusion du PNDS Tarayya, parti au pouvoir.

Cet ancien directeur de cabinet adjoint du Président Issoufou a d’ailleurs fait campagne en s’attaquant directement à la gestion du pouvoir par le régime actuel.

Après Adal Roubeid (0,59%), Kassoum Moctar (2, 91 %), Cheffou Amadou (1,78%) et Abdou Labo (2,09%) soit un total de 7,37 %, les candidats du CDP-Marhaba Nikhum, Mahaman Jean Philippe Padonou (0,35%) et Lawan Magagi (0,96%) ont aussi apporté leur soutien au candidat Mahamadou Issoufou pour le second tour.

Dans un communiqué rendu public, ils expliquent avoir fait l’objet d’une main tendue de la part du président candidat.

Pour sa part, la Coalition pour l’alternance 2016, (COPA 2016) constituée entre autres de Seïni Oumarou du MNSD Nassara, de Mahamane Ousmane de Hankuri, d’Amadou Ali Djibo avec le candidat en détention et principal challenger de Mahamadou Issoufou pour ce second tour, affirment mettre en place leur stratégie pour contrecarrer les manquements constatés lors du 1er tour.

Ceci dans le but de peser dans la balance pour le second tour de la présidentielle dont la campagne débute demain samedi.

PARTAGER