Niger : Les épreuves du BEPC se déroulent malgré le boycott des enseignants

La session 2016 du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) a débuté, mercredi 22 juin au Niger, avec 119.111 candidats dont 44, 44% de filles, répartis dans 375 centres.

Le lancement officiel a été fait à 8 heures, au Collège d’enseignement général (CEG) 7, dans le 4ème arrondissement communal par les autorités administratives et les responsables régionaux de l’éducation. La région de Niamey compte 28.537 candidats dont 53,30 % de filles, répartis dans 82 centres d’écrits.

Malgré le mot d’ordre de boycott lancé par les syndicats pour non satisfaction de leurs revendications, les épreuves se poursuivent normalement.

Dans la région de Diffa où les attaques terroristes de Boko Harama sont fréquentes, aucun incident n’a été signalé.

Selon le secrétaire général du ministère des enseignements secondaires, Mamane Sani Boubé, dans la localité de Bosso, « il y a deux collèges, qui n’ont pas cette année de classe de 3ème et donc pas de candidats aux épreuves du BEPC ».

Il souligne que depuis l’année dernière, tous les élèves en classe de 4ème ont été transférés dans les collèges des zones plus stables.

PARTAGER