Niger : les inondations ont affecté près de 194 000 personnes

Image d'illustration OCHA - Niger

Au Niger, les inondations consécutives aux pluies diluviennes enregistrées depuis juin et à la crue du fleuve ont affecté environ 194 000 personnes et causé 54 pertes en vies humaines, à la date du 13 septembre. Ce bilan du ministère de l’Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes est publié dans le dernier rapport du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA-Niger).

Selon l’agence onusienne, 80 pour cent des personnes sinistrées vivent dans les régions de Dosso, Niamey, Maradi et Agadez.

« Plus de 9 000 habitats, 31 écoles et 709 puits endommagés ainsi que 16 000 têtes de bétails emportées par les eaux ont été recensés. Sur le plan agricole, 9 800 hectares d’aires de cultures ont été perdus », indique la note.

LIRE AUSSI :

Niger : alerte à la crue sur le fleuve

Pour ce qui concerne la situation hydrologique du bassin du Niger, la crue du fleuve avait atteint une hauteur de 595 cm correspondant au niveau d’alerte orange au 13 septembre.

Durant la semaine du 17 septembre, elle était redescendue à 567 cm correspondant au niveau d’alerte jaune, explique l’agence onusienne qui ajoute que le niveau d’alerte rouge est déclenché quand la hauteur de l’eau se situe entre 615 et 620 cm.

Toujours selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires, les pluies ont fait environ 117 000 sinistrés sur l’ensemble du pays et la crue du fleuve a fait quelque 76 000 sinistrés dans les régions de Dosso, Niamey et Tillabery.

Augustin K. Fodou
PARTAGER