Niger : Quinze candidatures à la présidentielle validées

Une semaine après la fin du dépôt des candidatures à la présidentielle de février prochain, la Cour constitutionnelle a déclaré éligibles, quinze candidats sur seize, ce samedi 9 janvier.

En prison depuis son retour d’exil le 14 novembre 2015, l’opposant Hama Amadou est toujours dans la course pour la présidentielle.

Le 11 janvier prochain, il sera édifié sur sa demande de mise en liberté provisoire introduite par ses avocats devant Cour d’appel de Niamey.

Hama Amadou est poursuivi par la justice dans l’affaire dite des bébés trafiqués du Nigeria.

Après avoir audité le fichier électoral sur demande de la Commission électorale nationale indépendant, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), l’a jugé « fiable sous réserve de la mise en œuvre immédiate des recommandations».

Il s’agit entre autres, de la radiation des mineurs, de 25.000 doubles inscriptions, la suppression de 323 bureaux de vote fictifs.

Le premier tour de la présidentielle couplée aux législatives est prévu le 21 février 2016, et le second tour, le 20 mars.

PARTAGER