Niger : Trois soldats tués dans une attaque à Diffa

Une position des Forces de Défense et de Sécurité nigériennes située au sud-ouest de Barwa, à 90 km de la ville de Diffa, a été attaquée dans la nuit du samedi 31 décembre dernier.

Le bilan provisoire, selon le ministère de la Défense, fait état de trois morts et sept blessés dans les rangs de l’armée.

Quinze terroristes ont été neutralisés et un autre capturé, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Cette attaque intervient, quelques jours après la reddition d’une trentaine de combattants de Boko Haram dans la région de Diffa.

« Trente-et-un jeunes de Diffa enrôlés il y a quelques années dans les effectifs de Boko Haram ont fait reddition », avait déclaré sur les réseaux sociaux, Mohamed Bazoum, ministre de l’Intérieur, le 27 décembre dernier.

M. Bazoum a présidé au stade régional de Diffa, le lancement de l’opération de prise en charge des combattants qui se sont rendus.

PARTAGER