Niger : Un mort dans des affrontements entre étudiants et forces de l’ordre à Niamey

Des étudiants étaient sortis, hier lundi 10 avril, manifester à l’appel de l’Union des scolaires nigériens (USN) pour réclamer l’amélioration de leurs conditions de vie et d’études. Il s’agit notamment du paiement des bourses d’études et aides sociales et de la construction des classes et dortoirs.

Les affrontements violents entre étudiants et forces de l’ordre sur le campus universitaire de Niamey et dans les rues de la capitale, ont fait un mort dans les rangs des manifestants selon un communiqué du gouvernement.

La manifestation a également atteint les autres chefs-lieux de régions.  Hier tard dans la nuit, plusieurs dizaines de scolaires, ont marché à Maradi, en soutien aux manifestants de Niamey. Plusieurs arrestations ont aussi été signalées dans la capitale ainsi qu’à Maradi et Zinder.

Selon le bilan provisoire sur l’ensemble du territoire, « 313 personnes ont été interpellées dont 57 libérées, 109 blessées dont 88 manifestants et 21 policiers, 15 véhicules dont 12 de la police nationale endommagés ».

Au vu de la gravité de la situation le gouvernement a décidé de la fermeture des campus universitaires de Niamey et de Maradi à compter de l’après-midi du lundi 10 avril 2017, jusqu’à nouvel ordre, précise la note.

Ibrahim Manzo Diallo
PARTAGER